Crédit Webzine

Comment lire et comprendre le tableau d’amortissement de mon prêt ?

Le tableau d’amortissement est l’un des éléments essentiels de l’offre de crédit que vous avez reçu. Comment bien le lire ?

Qu’est-ce qu’un tableau d’amortissement ?

Le tableau d’amortissement, c’est un échéancier. Il indique le nombre de mensualités, leur montant et leur détail. On l’appelle également plan de remboursement. Il doit obligatoirement figurer dans l’offre de crédit.

L’article L312-8 du Code de la consommation en parle en ces termes : [L’offre], « pour les offres de prêts dont le taux d’intérêt est fixe, comprend un échéancier des amortissements détaillant pour chaque échéance la répartition du remboursement entre le capital et les intérêts. »

Comment comprendre ce tableau ?

Le tableau d’amortissement comprend autant de lignes que d’échéances. Il est ensuite constitué de 5 colonnes. La première, c’est le numéro de la mensualité, voire sa date. La deuxième, c’est le montant de l’échéance, c’est à dire ce qui va vous être prélevé ce mois-ci. La troisième, c’est le montant du capital remboursé sur cette échéance et la quatrième, celle des intérêts. En effet, vous remarquerez que si le montant des échéances reste généralement fixe, celui de la part de capital et de la part d’intérêt varient. C’est parce que les intérêts sont payés sur le capital restant dû. Ainsi, plus les remboursements avancent, plus le capital restant dû diminue, plus les intérêts sont faibles. La part de capital remboursé augmente alors. Enfin, la cinquième colonne est constituée du capital restant-dû. Combien doit-on encore à la banque sur la somme empruntée ?

A noter : l’ordre des colonnes peut être modifié selon les établissements prêteurs.

Il arrive qu’une sixième colonne soit présente. Il s’agit de l’assurance, si vous avez souscrit l’assurance emprunteur auprès de l’organisme de crédit. Elle vient s’ajouter aux intérêts et au capital emprunté pour former le montant de l’échéance. Si vous avez une assurance calculée sur le capital emprunté, elle reste stable tout au long de la vie du prêt. Si en revanche vous avez une assurance calculée sur le capital restant-dû, les cotisations diminuent chaque année. Vous pouvez donc rembourser une part de capital de plus en plus grande au fil des échéances.

Comment y retrouver une information  ?

Vous avez besoin de retrouver une information dans votre tableau d’amortissement. La plupart du temps, il s’agit du capital restant dû : vous faites une demande de délégation d’assurance, un rachat de crédit, vous vous occupez de vos impôts, etc.

Si le tableau d’amortissement indique les dates d’échéances, c’est facile. Si en revanche il n’indique que les numéros, la tâche sera plus fastidieuse. Vous devez alors retrouver la date de la première échéance complète et ensuite avancer année par année (par douze lignes) pour arriver à l’année en cours. Ensuite, il vous suffit d’arriver au mois en comptant quelques lignes de plus.

Pour éviter de telles déconvenues, il est conseillé de noter la date de la première échéance sur le tableau d’amortissement dès le début du prêt et ensuite, toutes les douze lignes, d’indiquer l’année de remboursement concernée. En cas de suspension des remboursements, il convient de reporter l’événement dans le tableau d’amortissement.

Leave a Comment