Crédit Webzine

Immobilier : braderie sur les résidences secondaires

Avec l’été, vous avez sans doute des envies d’évasion. Peut-être est-ce le moment d’acheter une résidence secondaire ? Le marché est en tout cas en crise et, pour les acheteurs, c’est le moment d’en profiter.

Un marché en crise

Plusieurs facteurs expliquent que le marché des résidences secondaires vit une période difficile. Le premier, c’est bien évidemment la crise. En effet, avec un moral et des finances en berne, de plus en plus de Français restreignent leurs achats plaisir. Evidemment, la résidence secondaire étant un achat lourd et non-essentiel, c’est un projet qui est souvent abandonné. Or, ceux qui persistent profitent de la carence en acheteurs et peuvent négocier les prix plus facilement. De plus, les acheteurs étrangers fuient de plus en plus la fiscalité française. Les vendeurs sont donc à la merci des acheteurs qui restent, et, s’ils souhaitent impérativement vendre, ils baissent leur prix. Dans le cas contraire, ils s’abstiennent et louent.

Attention toutefois, prudence pour les acheteurs ! Si vous êtes en position de force, il est néanmoins possible que vous soyez confronté à un vendeur peu conciliant. Celui-ci peut refuser de faire une moins-value, vouloir compenser la taxe sur les plus-values, estimer que son bien est exceptionnel, etc. Le prix est donc haut et… ne baissera peut-être pas. Chaque vente est unique !

Où trouver des opportunités ?

Aujourd’hui, les plus belles opportunités se trouvent à la campagne. Les prix ont en effet baissé de 10 à 35 %, selon l’agent immobilier Guy Hoquet. Ainsi, il devient facile de dénicher un bien abordable dans un petit village du Sud-Ouest rural ou à deux heures de Paris. Même les biens haut-de-gamme subissent une chute du marché dans les secteurs recherchés, comme dans la capitale et sur la Côte-d’Azur. La chute est néanmoins moins spectaculaire. Elle peut toutefois aller jusqu’à 10 % de l’estimation.

Attention à la montagne pour les amoureux des sommets enneigés ! Même si la destination peut attirer du point de vue personnel, la revente risque ensuite d’être difficile.

Un financement pour sa résidence secondaire

Si vous êtes séduit par l’idée d’acheter une résidence secondaire, reste à trouver le financement. Les taux des prêts immobiliers sont bas, ce qui est une bonne nouvelle ! Toutefois, les organismes de crédit ne prêtent aujourd’hui qu’à des foyers ayant une situation patrimoniale et une situation professionnelle intéressantes. Si vous faites partie des 10 % de Français qui envisagent l’achat d’une résidence secondaire, c’est peut-être votre cas.

Un marché à la baisse, des taux de crédit attractifs… c’est peut-être le moment de concrétiser votre projet de résidence secondaire ! Accédez à des offres de crédit immobilier à ligne grâce à cet outil de simulation mis gratuitement à votre disposition sur ce site.

Leave a Comment