Crédit Webzine

Peut-on emprunter sans apport ?

Pour financer un projet d’envergure, à l’instar d’un achat immobilier, mieux vaut disposer d’un apport solide. Mais contrairement aux idées reçues, emprunter sans apport reste cependant possible, sous certaines conditions. Découvrons ensemble le principe de l’emprunt sans apport :

Souscrire un crédit sans apport

Une étude du courtier en crédit immobilier Immoprêt publiée fin 2014, souligne la hausse de l’apport moyen en matière de prêt immobilier : sur un panel de 10 000 ménages, l’apport moyen s’établit en effet à 28 452 euros sur l’année dernière, contre 26 036 euros en 2013 et 24 200 euros en 2012.

Cette hausse de l’apport pour les crédits immobiliers peut s’expliquer par une meilleure préparation des projets d’acquisition, mais ne doit pas occulter une autre réalité : depuis le 1er janvier 2014, plus de la moitié (56%) des ménages du panel ont emprunté sans apport. Un pourcentage qui ne reflète pas exactement la tendance nationale, en raison d’une sous-représentation de l’Ile de France et d’une surreprésentation (75%) des primo-accédants, mais prouve que l’apport n’est pas indispensable pour souscrire un crédit en ligne.

Emprunter sans apport : quelles conséquences ?

D’autres études confirment que le taux de dossiers de prêt immobilier financés sans apport est loin d’être marginal, sans oublier ceux comprenant moins de 5% d’apport. Pour autant, l’emprunteur désireux de souscrire un crédit en ligne sans capital doit prendre conscience que le taux d’intérêt proposé par l’organisme prêteur sera supérieur aux taux d’appels, réservés aux « meilleurs profils ». Dans le cas d’un crédit sans apport, l’écart entre le taux d’appel et le taux proposé peut en effet s’établir à 0,5%, d’où l’intérêt de passer par un comparateur de crédit en ligne pour dénicher la meilleure offre.

Gardez à l’esprit qu’un apport personnel permet de rassurer le prêteur sur votre capacité à rembourser vos échéances, en lui prouvant que vous avez géré vos charges pour mettre de l’argent de côté. Si vous ne disposez pas d’apport personnel pour souscrire un crédit, mettez en avant d’autres atouts, à l’instar d’un emploi stable, ou d’un budget suffisant pour vivre une fois réglées vos mensualités (reste à vivre). De même, les organismes de crédit seront particulièrement attentifs à la situation financière des souscripteurs d’un emprunt sans apport : attention à la tenue de compte (découverts) comme au saut de charge (différence entre la situation en location et comme propriétaire).

Bon à savoir : l’emprunt sans apport reste privilégié pour les acquéreurs-revendeurs sur le marché immobilier, en raison de la revente d’un bien qui constitue un apport financier significatif.

Emprunter à 110% sans apport

Le crédit à 110% consiste à emprunter 10% de plus que le projet financé ou le bien acheté, afin de couvrir les frais annexes : dans le cadre d’un achat immobilier, les frais d’agence, de dossier, de notaire, etc.

Dernier conseil : pour éviter toute mauvaise surprise, et notamment des taux d’intérêt trop élevés par rapport à la moyenne du marché, pensez à utiliser les fonctionnalités avancées d’un comparateur de crédit en ligne.

Leave a Comment