Crédit Webzine

Quel portrait de l’emprunteur-type d’un crédit conso ?

Un courtier de crédit en ligne vient d’établir le portrait de l’emprunteur-type, en matière de crédit à la consommation. Point central de cette infographie : 47% des demandes de crédit en ligne concernent un achat de véhicule.

Quels sont les montants empruntés et leur répartition ?

L’étude réalisée par un des principaux courtiers de crédit en ligne devrait contribuer à expliquer la reprise à la hausse du crédit conso au cours de l’année 2014  (+1,1% par rapport à l’année précédente). Pour établir ce portrait de l’emprunteur-type ont en effet été compilées près de 100 000 demandes de prêt sur internet.

Il en ressort que le montant du prêt moyen s’établit à 11 449 euros, sur une durée de remboursement équivalente à 47 mensualités. Le courtier en ligne souligne cependant que les emprunts auto et travaux s’avèrent généralement supérieurs à 4 ans, à l’inverse des prêts personnels affectés et des emprunts de trésorerie. Maël Bernier, directrice de la communication de la plateforme, précise ainsi que cette différence est « évidemment lié[e] à l’emprunt d’un montant supérieur pour ces projets qui nécessite une durée de remboursement plus longue afin de ne pas peser dans l’équilibre budgétaire des familles ».

Voici, à titre de comparaison, le montant moyen de différents types d’emprunts et leur proportion dans les demandes de crédit conso :

– le montant moyen d’un crédit auto, qui représente 47% des demandes de prêt conso, s’élève à 12 800 euros ;

– le montant moyen d’un prêt travaux, qui représente 14% des demandes de prêt conso, s’élève à 15 000 euros ;

– le montant moyen d’un prêt personnel, qui représente 19% des demandes de prêt conso, s’élève à 8 500 euros ;

– le montant moyen d’un emprunt de trésorerie, qui représente 20% des demandes de prêt conso, s’élève à 8 400 euros.

Crédit en ligne : le profil type de l’emprunteur

Selon les données collectées par le courtier en ligne, l’emprunteur-type est âgé de 38 ans, avec des variations en fonction du type d’emprunt : 44 ans en moyenne pour le prêt travaux, contre moins de 37 pour le crédit auto.

Sur le plan des revenus, l’emprunteur-type seul perçoit 1 707 euros par mois, contre 2 259 euros en moyenne pour un couple. Les couples sont par ailleurs surreprésentés au sein des demandes de crédit auto ou travaux, tandis que les célibataires et divorcés se focalisent sur les emprunts de trésorerie ou les prêts personnels affectés. Concernant les disparités de revenus, les emprunteurs les plus aisés sont ceux souscrivant un prêt travaux (2 244 euros nets mensuels en moyenne), et à l’autre bout de l’échelle, les emprunteurs de prêts personnels touchent en moyenne 1 351 euros nets par mois.

Une étude à mettre en perspective avec le portrait de l’emprunteur-type en matière de crédit immobilier en ligne, réalisé par le même courtier de crédit en ligne, qui fait apparaître une tendance lourde : malgré un âge moyen quasi-identique, les emprunteurs d’un crédit immobiliers semblent disposer de revenus 2 fois supérieurs à ceux d’un crédit conso.

Leave a Comment