Crédit Webzine

Crédit : les disparités régionales en France

L’Observatoire des Français et du regroupement de crédits vient de publier sa dernière étude en date, sur la répartition régionale des crédits. Tour d’horizon de cette enquête aux résultats surprenants :

L’étude de la Bourse des Crédits

La présentation de la nouvelle carte des régions françaises par le président de la République, François Hollande, s’accompagne d’une baisse continue des taux de crédits, prêts d’atteindre un niveau historiquement bas. Une conjoncture idéale pour l’organisme financier Bourse des Crédits, qui vient de dévoiler la nouvelle étude de son Observatoire des Français et du regroupement de crédits. Axée sur la détention régionale de crédits, cette étude a été menée  par l’institut de sondage PollingVox, auprès d’un échantillon 1016 Français représentatifs des personnes de 18 ans et plus résidant en France. Au final, cette infographie recèle des tendances intéressantes, à l’instar du désamour des Franciliens pour le crédit à la consommation ou encore de la percée du crédit immobilier dans la zone Nord-Ouest.

Les disparités du crédit en France

L’étude souligne en effet que la détention de crédit à la consommation s’avère bien plus faible en région parisienne (21%), que dans le reste de l’Hexagone (28%). Un écart à mettre en perspective avec les habitudes plus anciennes : 36% des Franciliens ont ainsi déclaré avoir souscrit un crédit à la consommation par le passé, contre 37% des habitants de province. Le Sud-Ouest détient cependant le record de la détention actuelle la plus faible, avec 24%. Entre les deux, le taux d’équipement en crédit conso du Sud-Est s’élève à 29%, tandis que ceux du Nord-Est et du Nord-Ouest se chiffrent à 28%. Selon cette même étude, 30% des Franciliens posséderaient un crédit immobilier au début de l’année 2014. Une proportion équivalente à celle du Nord-Est (31%) et du Sud-Est (30%), plus importante que celle du Sud-Ouest (28%), et moindre que celle Nord-Ouest de la France (38%). A noter que la moyenne de détention d’un crédit immobilier en province s’élève à 32%.

L’évolution du rapport des Français au crédit

Au-delà des spécificités régionales, cette étude a le mérite de mettre en exergue l’évolution du rapport des Français au crédit. Ainsi, 1 Français sur 10 détient à la fois un crédit à la consommation et un crédit immobilier : 9% des Franciliens et 12% des personnes habitant en province. A l’inverse, la moitié des Français n’a aucun crédit en cours : c’est notamment le cas de 58% des Franciliens fin 2013, et 52% des habitants de province.

Autant de données qui permettent de tracer un parallèle entre la souscription d’un crédit et le dynamisme économique de la région d’appartenance, à l’instar de l’Ile-de-France. Cette étude ne s’attaque cependant pas à la part du numérique dans la souscription de crédit, pourtant en plein essor. Les nouvelles fonctionnalités des comparateurs permettent en effet de trouver le meilleur crédit sur le Web, en comparant le montant des mensualités, le TAEG, la durée de remboursement, etc. Autant d’avantages pour un emprunt maîtrisé à 360°.

Leave a Comment