Crédit Webzine

Augmentation des taux des crédits immobiliers : est-il encore temps de réaliser son projet ?

Si les taux des crédits immobiliers ont été historiquement bas au printemps 2018 (en-dessous de la barre des 3 % pour des prêts de faible durée), ils sont repartis à la hausse depuis l’été. C’est une mauvaise nouvelle pour les futurs acquéreurs. Toutefois, doivent-ils pour autant réduire, remettre voire abandonner leur projet ?

Quelle hausse pour les taux des crédits immobiliers à l’automne 2018 ?

Aujourd’hui, les taux des crédits immobiliers s’élèvent en moyenne à 3,25 % sur 10 ans et 3,55 % sur 20 ans. Ils accusent une hausse non uniforme : + 0,10 % pour les premiers, + 0,05 % pour les seconds sur un mois. Au printemps, les taux étaient encore plus bas : 2,70 % sur 10 ans en juin et 3,40 % sur 20 ans en avril. Toutefois, en pratique, les différences de taux sont plus le résultat de différences liées à la qualité des dossiers qu’à la tendance, affirment les organismes de prêt.

Si on parle beaucoup de la hausse des taux des crédits immobiliers, celle-ci reste donc modérée. En effet, même pour les crédits aux durées les plus longues, les taux demeurent attractifs, en dessous de la barre des 4 %. Il est donc toujours temps de concrétiser son projet immobilier. Il faut toutefois se hâter car la tendance haussière semble vouloir se confirmer. Ainsi, l’automne 2018 reste un moment idéal pour concrétiser un projet immobilier.

Quels leviers pour bien négocier son projet immobilier : achat et crédit ?

Malgré la (légère) hausse des taux des crédits immobiliers, il est toujours possible de ne pas reporter son projet immobilier. Il est même possible de ne pas le revoir à la baisse si on sait actionner les bons leviers pour négocier. Quels sont-ils ?

Tout d’abord, on peut avoir une négociation un peu plus serrée sur le prix d’achat du bien. En effet, pour rattraper le surcoût du crédit par rapport aux conditions des mois précédents, il suffit de faire baisser le prix de vente de 1 000 ou 2 000 euros. Une négociation souvent accessible, surtout si on demande à une agence de participer à l’effort !

Ensuite, comme on l’expliquait plus haut, les différences de taux sont plus liées à la qualité du dossier qu’à la tendance. Ainsi, si vous souhaitez obtenir un taux attractif, mieux vaut améliorer votre dossier bancaire qu’attendre le « bon moment ». Comment faire ? Quelques solutions faciles à mettre en œuvre peuvent vous aider : éviter les découverts, épargner régulièrement, etc. Ces bonnes résolutions, tenues sur la durée, vous permettront d’affirmer à votre prêteur votre capacité à rembourser un prêt et tenir un budget équilibré.

Pour finir, la meilleure façon de faire baisser le taux d’un crédit immobilier, c’est de mettre en concurrence plusieurs organismes de prêt. Pour cela, vous pouvez courir les agences. Il est toutefois nettement plus rapide et pratique de faire appel à un courtier ou de passer par un comparateur en ligne.

A l’automne 2018 vous pouvez encore réaliser votre projet immobilier. Il suffit pour cela de mettre toutes les chances de votre côté, afin d’obtenir un taux et des conditions de crédit attractifs.

Leave a Comment